Whistler, Proust et La Recherche

À voir jusqu’au 8 mai, James McNeill Whistler (1834-1903), Chefs-d’œuvre de la Frick Collection, au musée d’Orsay.
Présentation de l’exposition : La Frick Collection, ouverte au public en 1935 dans la « mansion » new-yorkaise du magnat de l’industrie et grand collectionneur Henry Clay Frick (1849-1919), est l’un des plus importants musées d’art européen des États-Unis. À la faveur de la fermeture de l’institution pour travaux et de la présentation temporaire des collections au « Frick Madison » entre 2021 et 2023, un important ensemble d’œuvres du peintre américain James Abbott McNeill Whistler (1834-1903) quitte New York pour la première fois depuis plus d’un siècle pour être présenté au musée d’Orsay. 
Cette année 2022 est également placée sous le signe de Marcel Proust, mort il y a 100 ans et auquel le musée Carnavalet consacre, jusqu’au 10 avril,  une grande exposition, Marcel Proust, un roman parisien.
Le portrait ci-contre du comte de Montesquiou rappelle l’influence de ce dernier et de Whistler dans l’élaboration de La Recherche et la création des personnages du baron de Charlus et du peintre Elstir.

Photo : Portrait de Marie Joseph Robert Anatole, Comte de Montesquiou-Fezensac (1855-1921), arrangement en noir et or peint par Whistler en 1891.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search