SOLIDARITÉ

Le collectif Les faiseuses d’histoire a dénoncé le manque persistant de parité au sein de notre discipline, dans un appel signé par 440 historiennes, publié dans une tribune du Monde le 3 octobre dernier, et désormais signé par plus de 500 femmes. Ces historiennes appellent la profession à promouvoir de meilleures pratiques plus attentives à la persistance de mécanismes structurels de discrimination. Le comité de rédaction de la Revue d’histoire du XIXe siècle soutient pleinement cette démarche.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search