Louis-Léopold Boilly – Palais des Beaux-Arts de Lille

Louis-Léopold Boilly (1761-1845)

Palais des Beaux-Arts de Lille

jusqu’au 6 février 2012

Dossier de presse :
Natif de La Bassée en pays de Weppes, Louis-Léopold Boilly (1761-1845) est l’un des artistes les plus originaux des XVIIIe et XIXe siècles français.
L’exposition est la première rétrospective internationale qui lui est consacrée.
Estimé en son temps, il jouit d’une reconnaissance internationale : son oeuvre est conservée dans les musées des États-Unis (New York, Washington, Boston, Chicago, Fort Worth), du Royaume-Uni (Londres, Cambridge) et de la Russie occidentale (Moscou, Saint-Pétersbourg).
En France, la région Nord/Pas-de-Calais et Paris (musée du Louvre, musée du Petit Palais et musée Carnavalet) disposent d’un grand nombre de ses œuvres. Réunissant ces collections, cette exposition rétrospective sera la première consacrée à Boilly depuis 1930. Elle démontrera l’envergure, la puissance et l’originalité de sa production, en particulier grâce à la découverte de nouvelles œuvres.
Le talent de portraitiste de Boilly, qui fit son succès, sera mis à l’honneur. Son travail incisif de caricaturiste, mieux connu aujourd’hui, sera réexaminé tout comme d’autres aspects de son œuvre : son art virtuose du trompe-l’œil et son talent de chroniqueur de la vie citadine de l’Ancien Régime à la chute de l’Empire. Boilly préfigure l’artiste moderne de par sa sensibilité romantique, son goût pour l’actualité et la caricature, ainsi que son intérêt précurseur pour la lithographie et la science de l’optique.

 

Les amateurs de tableaux, milieu des années 1820, lithographie.