Sergent Jean-Joseph Barbier, Notes la gymnastique (1843), mis en contexte par Thierry Arnal, Odile Roynette et Georges Vigarello

Nous avons le plaisir de vous informer de la parution de l’ouvrage du sergent Jean-Joseph Barbier, Notes sur la gymnastique (1843), mis en contexte par Thierry Arnal, Odile Roynette et Georges Vigarello, Valenciennes, Presses Universitaires de Valenciennes, coll. Textes en contexte, 2018, 117 p.

Texte de la 4e de couverture : 

Du 15 juillet 1842 au 1er avril 1843 le sergent Jean-Joseph Barbier suit les cours que donnent Francisco Amoros et ses assistants aux militaires qui aspirent à devenir moniteurs de gymnastique dans l’armée. C’est cet enseignement, consigné huit mois durant sur un simple cahier, que nous reproduisons ici dans sa forme originale. Accompagné et éclairé par trois textes d’analyse, le manuscrit de ce soldat appartenant au 50régiment de ligne constitue un document inédit. Il est un témoignage unique et essentiel permettant d’appréhender, à partir de la seule trace écrite laissée par un élève connue à ce jour, la nature et les contenus de cet enseignement gymnastique, normal et militaire. De fait, il nous transporte au plus près de la pédagogie physique inventée et mise en œuvre, sous la Restauration et la monarchie de Juillet, par celui qui, après avoir été un personnage influent de la vie politique espagnole, va s’imposer, en France, comme le premier des grands propagateurs de l’éducation physique.