La Belle époque de Massenet (1842-1912) – BnF | Musée de l’Opéra

La Belle époque de Massenet (1842-1912)

Bibliothèque-Musée de l’Opéra / BnF jusqu’au 15 avril 2012

Dossier de presse :

À l’occasion du centenaire de la mort de Jules Massenet, de la nouvelle production à l’Opéra Bastille de “Manon” et de la reprise de “L’Histoire de Manon” au Palais Garnier, la Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris présente l’exposition “La Belle époque de Massenet” dans les espaces de la Bibliothèque-musée de l’Opéra.
Avec cette exposition, la Bibliothèque nationale de France célèbre le centenaire de la mort de Jules Massenet (1842-1912) en présentant au public une centaine de pièces : tableaux, dessins, maquettes de décors et de costumes, photographies, partitions, costumes, affiches et documents d’archives. Elle rend ainsi hommage à celui qui réussit au théâtre une synthèse unique des arts et de la musique. En effet, bien loin de se cantonner à son seul rôle de compositeur, Jules Massenet s’intéresse à tout, contrôle tout et impose sa vision picturale et scénographique aux directeurs de théâtres, aux décorateurs et aux metteurs en scène.
Ainsi, pour la création d’Esclarmonde à l’Opéra-Comique, en 1889, Jules Massenet fait non seulement dessiner l’affiche du spectacle par l’un des plus grands illustrateurs de son temps, Eugène Grasset, mais il demande aussi à cet artiste de doter la partition de pages d’ouverture et d’un frontispice somptueux ; enfin et surtout, il l’invite également à concevoir une partie des décors. Si Esclarmonde révèle donc un homme de théâtre accompli, visionnaire dans son approche esthétique de la scène et symbolisant à merveille l’esprit de la Belle époque, d’autres grands succès jalonnent la carrière du compositeur : Manon et Werther, mais aussi Le Cid, Thaïs, Grisélidis, Cendrillon, Le Jongleur de Notre-Dame, Chérubin…
De la création du Roi de Lahore au Palais Garnier en 1877 jusqu’à sa mort en 1912, Jules Massenet domine la vie lyrique française. Ses œuvres sont représentées sur les scènes du monde entier où le compositeur incarne l’élégance et la sensualité françaises.