La face sombre de Riom au XIXe siècle

Soulèvements populaires, cambriolages, meurtres, rixes, guet-apens, évasion de prisonniers… Visite guidée de la face sombre de Riom. À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, cette promenade historique –coorganisée par la Société de l’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXème et l’association ALBIN – invite à partir à la découverte, le samedi 16 septembre, de l’histoire judiciaire et du patrimoine carcéral de Riom, la capitale judiciaire du Puy-de-Dôme.  Après une promenade « sur les traces judiciaires clermontoises du XIXe siècle » à l’automne 2022, Lisa Bogani et Sébastien Soulier vous proposent de plonger dans l’histoire des petites et grandes affaires criminelles dont Riom a été le théâtre de la fin du XVIIIe siècle à la veille de la Grande Guerre. Cette promenade ( environ 2h30) comprend une visite du Palais de Justice, de la maison d’arrêt, et de la prison centrale.   Promenade proposée par les historien.e.s Lisa Bogani, auteure de Vols et voleurs en Auvergne au XIXe siècle : entre « réalité » judiciaire et représentation sociale, 2020 et de Sébastien Soulier, auteur de La chronique criminelle dans la presse du Puy-de-Dôme, 1852-1914, Fondation Varenne, 2013.

Diaporama de la visite

Rendez-vous
13h30 – Parvis de la Basilique Saint-Amable, au pied de la fontaine Ballainvilliers, Place de la Fédération. (Point de rencontre Google Maps :
Inscription (30 personnes maximum)  
Envoyer un mail à claudine.ducol@gmail.com (pour être prévenu en cas d’annulation ou de clôture des inscriptions

 Légende : En fond, Palais de justice de Riom ; en haut à droite, Maison centrale de Riom ; en bas à droite, Joseph Quatresous, condamné par la Cour d’assises de Riom aux travaux forcés à perpétuité pour un triple assassinat, commis en juin 1906 ; en bas à gauche, Place de la Maison d’arrêt, lieu des exécutions capitales (Sources : PhotothèqueCg63-Collection Louis Saugue). En haut à gauche, Arrêt de la Cour d’assises de Riom qui condamne le brigand Victor Mornac aux travaux forcés à perpétuité (Sources : Bibliothèque du Patrimoine de Clermont-Ferrand).
NB : Créée en septembre 2022 par des doctorants de l’Université Clermont Auvergne, l’association ALBIN encourage la réflexion sur et dans le milieu carcéral et les lieux de privation de libertés pour l’introduction, le maintien et le partage du savoir universitaire.

 

 



Citer ce billet
editeur (2023, 12 avril). La face sombre de Riom au XIXe siècle. Actualité du XIXe siècle. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pmla

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search