Archives de catégorie : Promenades urbaines

PROMENADE « FOLIES DANS LE PARIS DU XIXE SIÈCLE » – DIMANCHE 17 MARS 2019

Pavillon de l’hôpital Sainte-Anne
Inauguré sous le Second Empire en 1867, aménagé sous l’égide du baron Haussmann, l’hôpital psychiatrique Saint-Anne fut conçu comme un « asile clinique » pour le traitement de la folie , la recherche sur et l’enseignement de ses pathologies. A cet emplacement se trouvait auparavant la ferme Saint-Anne où venaient travailler les aliénés de l’hôpital de Bicêtre.

Utopie asilaire et contestation anti-aliéniste, nouveaux diagnostics tels l’hystérie ou la kleptomanie, nouvelles arènes telles celle de la justice : cette balade nous fait découvrir les lieux des interrogations médicales, artistiques, politiques et sociales que la folie, « cette maladie du siècle » (Gambetta), provoque.

Promenade historique organisée par Benoît Majerus, professeur associé à l’université du Luxembourg, auteur de Du Moyen-Âge à nos jours, expériences et représentations de la folie à Paris, Parigramme, 2018

Rendez-vous :
10h à l’hôpital Saint-Anne 1 rue Cabanis Paris 75014
30 personnes maximum
Attention : une partie du parcours pourrait s’effectuer en bus. Prévoir des tickets RATP.

Inscription :
Envoyer un mail avec nom et prénom à clement.p.h.fabre@gmail.com (pour être prévenu en cas d’annulation ou de clôture des inscriptions)

PROMENADE « LE PARIS RÉVOLUTIONNAIRE » – DIMANCHE 19 MAI 2019

La porte Saint-Martin
Les portes louis-quatorziennes Saint-Martin et Saint-Denis sont, durant les révolutions, des sortes d’agoras populaires improvisées permanentes. Elles symbolisent la partition entre le centre-ville et les faubourgs et se situent à mi-chemin des quartiers est de la capitale plus populaires et toujours plus enclins à participer aux soulèvements révolutionnaires.

L’esprit de cette visite consiste à faire prendre conscience de la forme et de la taille de la ville à l’échelle de l’individu qui se déplace à pied au XVIIIe et XIXsiècles. L’extrême rareté des monuments dans Paris commémorant explicitement les révolutions n’empêche pas de visualiser comment celles qui se sont succédé ont régulièrement réinvesti les mêmes lieux, faisant de la ville une sorte d’archive-palimpseste des événements.

Promenade historique organisée par Louis Hincker, professeur d’histoire contemporaine à l’université Clermont-Auvergne auteur de Citoyens-combattants à Paris 1848-1851 aux Presses universitaires Septentrion.

Rendez-vous :
9h à la porte Saint-Martin
30 personnes maximum

Inscription :
Envoyer un mail à clement.p.h.fabre@gmail.com (pour être prévenu en cas d’annulation ou de clôture des inscriptions)

PROMENADE « LE PARIS DE CHARLES FOURIER » – DIMANCHE 7 AVRIL 2019

Passage des Panoramas
Alexandre Brullé, éditeur de musique, avait acquis une librairie au 16 du passage des Panoramas. En 1847 elle est aussi devenue le « bureau d’abonnement » à La Démocratie pacifique pour la rive droite de Paris.

Entre le Palais-Royal qu’il fréquentait et le cimetière de Montmartre où se trouve sa tombe, la promenade suivra les traces de Charles Fourier (1772-1837), figure majeure du premier socialisme, penseur des attractions passionnées, « rêveur sublime » d’après Stendhal. Rues et places, passages couverts et immeubles d’habitation scanderont un parcours qui mènera du début du XIXe siècle à nos jours.

Promenade historique organisée par l’Association d’études fouriéristes et Thomas Bouchet professeur associé en histoire de la pensée politique à l’université de Lausanne auteur de De colère et d’ennui. Paris, chronique de 1832, Anamosa.

Rendez-vous :
10h30 au Palais-Royal, colonnes de Buren
30 personnes maximum

Inscription :
Envoyer un mail à clement.p.h.fabre@gmail.com (pour être prévenu en cas d’annulation ou de clôture des inscriptions)

HISTOIRES DE PARIS AU XIXE SIÈCLE

La Colonne de Juillet, place de la Bastille. Surmontée du Génie de la Liberté, la colonne de Juillet, érigée entre 1835 et 1840, commémore les trois journées révolutionnaires de juillet 1830 qui mirent fin à la Restauration et au règne de Charles X. Elle abrite une nécropole accueillant les corps des révolutionnaires tombés lors de ces Trois Glorieuses.

À partir du mois de mars, la Société d’histoire de 1848 aura le plaisir d’organiser dans Paris des promenades historiques : venez découvrir, au fil de parcours élaborés et commentés par des historiennes et des historiens, les lieux des révolutions, des mutations sociales, des ruptures scientifiques, de vies illustres et obscures du XIXe siècle parisien.

Les promenades seront annoncées dans l’onglet « promenades urbaines » du site (voir dans l’onglet « Vie de la Société »), et le nombre de places sera limité pour chaque promenade à une trentaine : pour vous inscrire, merci d’écrire à l’adresse clement.p.h.fabre@gmail.com.

Liste des promenades prévues :

  • 17 mars 2019 : Folies à Paris au XIXe siècle ;
  • 7 avril 2019 : Le Paris de Charles Fourier ;
  • 19 mai 2019 : Le Paris révolutionnaire ;
  • 23 juin 2019 : Le quartier de la Goutte d’Or.