Archives de catégorie : soutenances

Position de thèse | Ignazio Veca, Le mythe de Pie IX. Représentations et réalité d’un pape libéral et national en France et en Italie (1846-1849)

IGNAZIO VECA, Il mito di Pio IX. Realtà e rappresentazioni di un papa liberale e nazionale in Italia e in Francia (1846-1849) / Le mythe de Pie IX. Représentations et réalité d’un pape libéral et national en France et en Italie (1846-1849)

Thèse de doctorat, Mention « Histoire, textes et documents », Histoire moderne et contemporaine, soutenue à la Scuola Normale Superiore de Pise le 23 avril 2015 devant un jury composé de M. Daniele Menozzi (S.N.S.), directeur; M. Gilles Pécout (E.P.H.E. et E.N.S.), codirecteur; M. Alberto Mario Banti (Université de Pise), rapporteur; M. Sylvain Milbach (Université Savoie Mont Blanc), rapporteur; M. Roberto Balzani (Université de Bologne), examinateur ; M. Jacques-Olivier Boudon (Université Paris-Sorbonne), examinateur.

Le problème

Dans ce travail de thèse nous nous sommes proposé d’étudier un sujet très célèbre de l’histoire du Risorgimento italien et de l’Église catholique au XIXe siècle, à savoir le caractère «libéral» et «national» accordé à Jean-Marie Mastaï Ferretti, le pape Pie IX, pendant ses premières années de pontificat. Très célèbre, ça ne veut pas toujours dire bien connu. Continuer la lecture de Position de thèse | Ignazio Veca, Le mythe de Pie IX. Représentations et réalité d’un pape libéral et national en France et en Italie (1846-1849)

Position de thèse | CSILLA PETHÖ VERNET, La représentation de la musique hongroise en France au xixe siècle entre apparence et réalité

CSILLA PETHÖ VERNET, La représentation de la musique hongroise en France au xixe siècle entre apparence et réalité

Thèse de doctorat soutenue le 18 novembre 2015 à l’Université Paris-Sorbonne – Paris IV

Jury : M. Jean-Pierre Bartoli (Université Paris-Sorbonne – Paris IV), directeur de recherche ; Mme Michelle Biget-Mainfroy (Université François Rabelais Tours), présidente du jury, rapporteur ; Mme Danièle Pistone (Université Paris-Sorbonne – Paris IV) ; M. Emmanuel Reibel (Université Paris Ouest Nanterre – Paris X), rapporteur ; László Vikárius (Archives Bartók – Institut de Musicologie Budapest)

La Hongrie et la musique hongroise ont occupé une place particulière dans l’imaginaire occidental, à partir de la fin du xviiie siècle, et pendant toute l’ère romantique. Composer des pièces affichant des éléments hongrois, voire des mouvements ou des œuvres entières en style hongrois, est devenu une aventure à la fois artistique, intellectuelle et stylistique, pour un nombre de plus en plus grandissant de compositeurs, surtout dans l’espace culturel germanique. Si cet engouement des compositeurs majoritairement allemands et autrichiens pour le style hongrois a été maintes fois traité dans la littérature musicologique, les ouvrages qui examineraient la réception de la musique hongroise en France, sont inexistants. Continuer la lecture de Position de thèse | CSILLA PETHÖ VERNET, La représentation de la musique hongroise en France au xixe siècle entre apparence et réalité

Position de thèse | Emanuele Carvalheira de Maupeou, Louis-Léger Vauthier : un ingénieur fouriériste entre France et Brésil. Histoire et mémoire.

EMANUELE CARVALHEIRA DE MAUPEOU, Louis-Léger Vauthier : un ingénieur fouriériste entre France et Brésil. Histoire et mémoire.

Thèse de doctorat en histoire soutenu le 11 septembre 2015 à l’Université Toulouse Jean-Jaurès devant un jury composé de Christine Dabat (Université Fédérale du Pernambouc, Brésil), Socorro Ferraz (Université Fédérale du Pernambouc, Brésil), Didier Foucault (Université Toulouse Jean Jaurès), Richard Marin, directeur de thèse (Université Toulouse Jean Jaurès), Laurent Vidal (Université de La Rochelle)

Cette thèse est une étude biographique de l’ingénieur français Louis-Léger Vauthier, de sa jeunesse à sa postériorité mémorielle. Cet ingénieur fouriériste a activement participé à la vie sociale et politique de son pays tout au long du XIXe siècle, mais est devenu célèbre par son passage, dans sa jeunesse, par le Pernambouc, dans le Nordeste du Brésil. En France, ce représentant de l’élite technique – polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées – a eu, parallèlement à sa carrière professionnelle, un engagement politique qui, à plusieurs reprises, a joué un rôle central dans ses choix et sa trajectoire de vie. Vauthier était un militant fouriériste actif et proche du noyau dirigeant de l’École sociétaire en France. Continuer la lecture de Position de thèse | Emanuele Carvalheira de Maupeou, Louis-Léger Vauthier : un ingénieur fouriériste entre France et Brésil. Histoire et mémoire.

Position de thèse Corinne M. Belliard| Emancipation des femmes à l’épreuve de la philanthropie : la Charity Organisation Society en Grande-Bretagne et l’Office Central des Œuvres de Bienfaisance en France au XIXe siècle jusqu’à la guerre de 1914

Emancipation des femmes à l’épreuve de la philanthropie : la Charity Organisation Society en Grande-Bretagne et l’Office Central des Œuvres de Bienfaisance en France au XIXe siècle jusqu’à la guerre de 1914.

Thèse de doctorat en histoire et civilisation britannique soutenue le 11 mars 2004 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales devant un jury composé de Mesdames Arlette Farge (CNRS-EHESS, directrice de thèse), Florence Gauthier (Université Paris 7), Nancy Green (EHESS) et Yannick Ripa (Université Paris 8).

La philanthropie induite au XIXe siècle par l’industrialisation en Grande-Bretagne et en France, a-t-elle été le moyen pour les femmes de bonnes conditions, de sortir de leur confinement domestique séculaire ? Ou bien, au contraire, a-t-elle fonctionné comme un piège ?

Ces questions s’articulent autour de l’interférence d’une classe sociale et d’un genre, autrement dit autour de l’opposition de deux catégories sociales hétérogènes. D’un côté, se situe une classe sociale dans son intégralité, celle des pauvres, et de l’autre une fraction du genre féminin, appartenant aux classes favorisées. Cette fraction féminine est elle-même placée dans un rapport de subordination envers sa contrepartie masculine. Or si les pauvres sont l’objet de préjugés de classes, les femmes ne cessent d’être, dans le milieu, victimes de préjugés de genre. Continuer la lecture de Position de thèse Corinne M. Belliard| Emancipation des femmes à l’épreuve de la philanthropie : la Charity Organisation Society en Grande-Bretagne et l’Office Central des Œuvres de Bienfaisance en France au XIXe siècle jusqu’à la guerre de 1914