Les Restaurations et les sociétés européennes (1814-1830), 2e rencontre

CHEC affiche 2014 - VDColloque international Rien appris, rien oublié ?Les Restaurations dans l’Europe  postnapoléonienne (1814-1830) 2e rencontre : Les Restaurations et les sociétés européennes, Maison de la Recherche de Paris Sorbonne – salle D035, Jeudi 12 et vendredi 13 juin 2014.

 

Colloque organisé par l’ Université Blaise-Pascal – Clermont 2 (Centre d’histoire Espaces et culturesavec le soutien du Centre d’histoire du XIXe siècle – Paris I – Paris IV, de l’Institut Universitaire de France et du Conseil Régional d’Auvergne.

Comité d’organisation : Jean-Claude Caron et Jean-Philippe Luis (Université Blaise-Pascal, Clermont II)

Comité scientifique : Arianna Arisi Rota (Université de Pavie), Jacques-Olivier Boudon (Université Paris-Sorbonne), Claude-Isabelle Brelot (Université Lyon 2), Francis Démier (Université Paris Ouest Nanterre), Irène Herrmann (Université de Genève), Maurizio Isabella (Queen Mary – Université de Londres), Annie Jourdan (Université d’Amsterdam), Emilio La Parra (Université d’Alicante), Marie-Pierre Rey (Université Paris I), Pedro Rujula (Université de Saragosse), Daniel Schönpflug (Centre Marc Bloch – Berlin), Pierre Serna (Université Paris I – IHRF), Volker Sellin (Université d’Heidelberg), Emmanuel De Waresquiel (EHESS) 

Programme

Jeudi 12 juin – 9h30-12h30

9h30 : Jacques-Olivier Boudon (Université Paris-Sorbonne) : Accueil des participants

9h45 : Jean-Claude Caron, Jean-Philippe Luis (Université Clermont 2) : Introduction du colloque

I. Circulations, déplacements, recompositions

10h00 : Jean-Luc Chappey (IHRF – Université Paris I – Panthéon-Sorbonne) : Penser les progrès de la civilisation européenne sous la Restauration : Marc-Antoine Jullien et la Revue encyclopédique (1819-1831)

10h20 : Wladimir Berelowitch (École des Hautes Études en Sciences Sociales) : Monarchie et noblesse russes, du Congrès de Vienne à la mort d’Alexandre Ier : l’impact européen

10h40 : Reiner Marcowitz (Université de Lorraine) : Entre stéréotypes traditionnels et nouvelles réalités : la France et la Confédération germanique de 1814 à 1848

11h00 : Discussion

11h15 : Pause

11h30 : Marie-Pierre Rey (Université Paris I – Panthéon-Sorbonne) : La Sainte Alliance de l’empereur Alexandre Ier

11h50 : Jacques-Olivier Boudon (Université Paris Sorbonne) : Retour de captivité dans une Europe monarchique restaurée

12h10 : Discussion

Jeudi 12 juin – 14h-17h30

II. Culture, religion, représentations

14h00 : Maurizio Isabella (Queen Mary University of London) : Restauration, religion et révolution dans l’Europe méridionale des années 1820

14h20 : Rémy Hême de Lacotte (Universités Paris I – Paris Sorbonne) : Restaurations politiques et transactions religieuses. Les accords concordataires du second âge consalvien (1814-1823)

14h40 : Gilles Malandain (Université de Poitiers) : La Restauration peut-elle penser son avenir ? A propos d’un « étrange récit de politique-fiction de 1820 »

15h00 : Discussion

15h15 : Pause

15h30 : Pierre Karila-Cohen (Université Rennes 2) : « Danser sur un volcan » : la politique des bals dans la France de la Restauration

15h50 : Emmanuel De Waresquiel (École Pratique des Hautes Études) : Charles X : un sacre anachronique. 29 mai 1825

16h10 : Jean-Claude Yon (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) : La mise en scène du pouvoir sur les scènes parisiennes lors du sacre de Charles X

16h30 : Discussion

Vendredi 13 juin – 9h30-12h15

III. Résistances, I

9h30 : Walter Bruyère-Ostells (Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence) : Internationale libérale ou contre-monde libéral ? Des degrés et des espaces d’opposition aux Restaurations

9h50 : Laurent Nagy (Professeur d’enseignement secondaire) : Frédéric Guillaume de Vaudoncourt. Un républicain-démocrate au cœur des révolutions européennes (1820-1823)

10h10 : Delphine Diaz (Université Paris Sorbonne) : De l’exil comme forme de mobilisation politique sous les Restaurations. Exilés italiens et espagnols dans la France des années 1820

10h30 : Discussion

10h45 : Pause

11h00 : Arianna Arisi Rota (Université de Pavie) : Entre pragmatisme et résistance. Pour une relecture des Restaurations dans la péninsule italienne (1814-1848)

11h20 : Gabriele Clemens (Universität des Saarlandes) : La Prusse sur le Rhin. La lutte pour le maintien des institutions françaises dans le sud-ouest de l’Allemagne (1814-1830)

11h40 : Daniel Schönpflug (Centre Marc Bloch an der Humboldt-Universität zu Berlin) : Violence et restauration: l´attentat de Ludwig Sand et ses répercussions politiques

12h00 : Discussion

Vendredi 13 juin – 14h30-17h00

IV. Résistances, II

14h30 : Emmanuel Fureix (Université Paris Est – Créteil) : L’espace public de résistance sous les Restaurations : réflexions à partir du cas français

14h50 : Aurélien Lignereux (Institut d’études politiques de Grenoble) : « Bon Français » et « mauvais Français » de l’Empire à la Restauration

15h10 : Discussion

15h25 : Pause

15h40 : Wim Lemmens (Chercheur-Doctorant, Vrije Universiteit Brussel) : Les lumières et les éteignoirs. Anticléricalisme et Restauration dans le royaume de Guillaume Ier

16h00 : Annie Jourdan (Université d’Amsterdam) : Les réfugiés français dans le royaume de Guillaume Ier (1815-1820)

16h20 : Discussion

16h35 : Conclusions


Vous aimerez aussi...