La chanson populaire, fille du peuple ?

Filles du peuple ? Pour une stylistique de la chanson populaire aux XIXe siècle – Romain Benini
Présentation :
La chanson est au cœur de la pensée littéraire du XIXe siècle : de Chateaubriand à Verlaine en passant par Lamartine, Stendhal, Hugo, Musset, Michelet, Flaubert et Rimbaud, toute la littérature en parle. Populaire, politique, proche et inatteignable, celle qui a tant fasciné reste pourtant trop mal connue et rarement étudiée, considérée souvent et par beaucoup comme un genre mineur. Expression privilégiée de l’affectivité la plus intime mais aussi d’enjeux plus collectifs, la chanson dite « populaire » au XIXe siècle est au centre de cette étude très documentée dont le corpus est essentiellement composé de chansons à thématiques sociales ou politiques, en prise avec l’actualité. Au-delà du prolifique Béranger – célèbre chansonnier français qui connut un large succès dans la première partie du XIXe siècle et dont beaucoup aujourd’hui ne connaissent que le nom – qui l’écrit, qui la chante, quels sont ses enjeux, quelles sont ses formes, quels sont ses thèmes ? Ce livre a une triple ambition : offrir la première approche textuelle minutieuse de la chanson française du XIXe siècle, montrer comment se construit et s’affirme, au cours de la première moitié du siècle, l’idée même de chanson populaire devenue si commune de nos jours, et exploiter un corpus méconnu d’une rare richesse.
Le livre est en accès libre sur

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search