Atlas de la France au XIXe siècle

L’ Atlas de la France au XIXe siècle d’Aurélia Dusserre et Arnaud-Dominique Houte commence le récit de « ce siècle des possibles » au lendemain du Premier Empire par un combat pour les libertés (1815-1851) ; il se prolonge par une phase de modernisation accélérée (1852-1879) qui ouvre la possibilité d’une République affirmée (1880-1914).
Pour les deux auteurs « le XIXe siècle reste passionnant et profondément contemporain pour peu qu’on prenne la peine d’en retrouver les débats, les doutes et les défis, en se méfiant des mythes qui encombrent notre imaginaire ».
Les cartes de Guillaume Balavoine et les infographies offrent des échappées pour, au delà des faits, permettre une compréhension plus fine et plus diversifiée des enjeux sociaux et culturels d’un siècle certes révolu mais qui demeure un champ d’expérimentations et de débats pour les problématiques d’aujourd’hui.
Ci- après les cartes des universités populaires en Franceà Paris et en banlieue. On en comptait 230 dans toute la France à la fin du siècle, réunissant 50 000 adhérents. Elles relayaient « le nouvel élan démocratique issu du mouvement dreyfusard » (page 73)
Atlas de la France au XIXe siècle, éditions Autrement 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search