Les métamorphoses du travail contraint

L’historien Alessandro Stanziani vient de faire paraître aux Presses de Sciences Po Les métamorphoses du travail contraint. Une histoire globale XVIIIe-XIXe siècles.
Présentation de l’éditeur :
« L’ouvrage montre par son approche globale que l’histoire du travail forcé ne peut se comprendre qu’en relation avec celle du travail libre. Les deux aires ne cessent de se superposer et de se répondre pour écrire une seule et même histoire encore inachevée, celle d’une difficile Le livre de l’historien Alessandro Stanziani parle des travailleurs et des asservis: les serfs de Russie, les salariés et les marins des empires français et britannique, les esclaves et les immigrés de l’océan Indien. Il s’achève au Congo, dans les violences extrêmes perpétrées contre les indigènes par des compagnies coloniales en quête effrénée de profits.
De la pensée des Lumières à l’évolution du droit et à la réalité des conditions de travail, Alessandro Stanziani montre par son approche globale que l’histoire du travail forcé ne peut se comprendre qu’en relation avec celle du travail libre. Les deux aires ne cessent de se superposer et de se répondre mutuellement pour écrire une seule et même histoire encore inachevée, celle d’une difficile émancipation. »
Table des matières ici

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search