Quand la ville surgit

Une histoire du vivre en ville avec Alexandre Frondizi
dans Le cours de l’histoire de Xavier Mauduit sur France-Culture
le 6 novembre 2019

Alexandre Frondizi est post-doctorant à l’université de Neuchâtel dans le cadre d’un projet de recherche sur les républicanismes méridionaux (Europe et Amériques) au tournant des XVIIIe et XIXe siècle. Il a soutenu une thèse en novembre 2018 : Paris au-delà de Paris : Urbanisation et révolution dans l’outre-octroi populaire, 1789-1860.
« La ville, elle se fait par le bas. Ce ne sont pas seulement les autorités qui décident du dessin de la ville, des rythmes de sa construction. Ce sont avant tout les habitants, et en grande partie ce sont des immigrés , qui décident, au XIXe siècle, de la construction de la ville. Paris est fait en grande partie par des citadins qui ne sont pas nés à Paris.… Dans Paris, il y a des espaces qui restent non urbanisés au XIXe siècle, il ne faut pas essayer de penser cette urbanisation comme un processus continu (…) j’essaie de déconstruire cette image de constructions précaires qui seraient le noyau d’une ville future » Alexandre Frondizi

A écouter, réécouter ou podcaster sur :
https://www.franceculture.fr/emissions/le-cours-de-lhistoire/une-histoire-du-vivre-en-ville-34-quand-la-ville-surgit


Vous aimerez aussi...