LES ÉTRANGERS, ACTEURS DES RÉVOLUTIONS ?

Mercredi 5 juin 2019
18h30-20h30
Mairie du 18e arrondissement
1, Place Jules Joffrin, 75018 Paris

Salle des mariages
Séance animée par Fabrice Bensimon, avec Delphine Diaz et Edouard Sill

Thomas Paine ; Anacharsis Cloots ; Léo Frankel ; Jaroslaw Dombrowski; Walery Wroblewski; Elisabeth Dmitrieff ; John Reed ; George Orwell… Des colonies britanniques en Amérique du Nord en 1776 à l’Espagne en 1936, en passant par les  révolutions de 1830 et de 1848, la Commune de Paris en 1871, la Révolution russe de 1917, la liste est longue, des étrangers acteurs de révolutions. Ces quelques figures ne sont que les plus connues d’une longue cohorte d’anonymes, d’oubliés de l’histoire qui prirent les armes, voire donnèrent leur vie pour la liberté dans un pays qui n’était pas le leur. Cette séance entend aborder plusieurs questions à leur propos, avec Delphine Diaz, spécialiste des exilés au XIXe siècle, et Edouard Sill, qui travaille sur les volontaires des Brigades internationales pendant la guerre d’Espagne.

Delphine Diaz est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’université de Reims. Elle est l’auteure de l’ouvrage Un asile pour tous les peuples ? Exilés et réfugiés étrangers dans la France du premier XIXe siècle (Armand Colin, 2014) et elle coordonne un programme collectif, AsileuropeXIX, sur l’histoire européenne et transnationale de l’exil et de l’asile politiques dans l’Europe du XIXe siècle. 

Edouard Sill achève une thèse d’histoire à l’Ecole pratique des hautes études sur les volontaires antifascistes pendant la guerre civile espagnole. Il est l’auteur de plusieurs articles sur la question.