L’Europe des guerres lointaines. Représentations et sensibilités, 1820-1930 – Paris 1 Panthéon-Sorbonne

L’Europe des guerres lointaines. Représentations et sensibilités. 1820-1930 – Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Master « Histoire des sociétés occidentales contemporaines. xixe-xxie siècles »

Séminaire 2011-2012 / Hervé Mazurel et Sylvain Venayre

Les « guerres lointaines » : on en parlait beaucoup dans l’Europe du xixe siècle. Elles avaient pour cadre les confins du continent, de la Grèce à la Crimée ; le Nouveau Monde des armées de Bolivar, des volontaires garibaldiens, de l’intervention française au Mexique ou de la guerre de Sécession ; l’immense Asie, depuis l’Afghanistan jusqu’à la Chine et à la guerre russo-japonaise ; l’Afrique mal connue, de l’expédition d’Alger à la guerre des Boers ; les mers du Sud, enfin, où un certain nombre de conflits accompagnèrent la désignation nouvelle de l’océan dit « Pacifique ».

Ouvert cette année, ce séminaire se propose d’étudier, non pas exactement les guerres elles-mêmes, mais l’écho qu’elles eurent en Europe. Comment y furent diffusés et reçus les récits d’expériences de ceux qui les vécurent, soit comme soldats, soit comme témoins directs ? Comment ces guerres furent-elles représentées – par la presse, par l’image, par les objets, par le spectacle ? Que pouvons-nous savoir des modalités de leur appropriation par les différentes opinions publiques ? En quoi participèrent-elles, à leur manière, de la définition de l’identité européenne ?

Telles sont les questions qui nous guideront cette année pour construire, au croisement de l’histoire des représentations et de celles des sensibilités, un objet d’histoire original : les « guerres lointaines » des Européens du xixe siècle.

Le séminaire a lieu un mercredi sur deux de 16 à 18 heures en salle Picard (Sorbonne, escalier C, 3e étage, couloir droite).

 PROGRAMME :

26 octobre – Présentation générale. Historiographie et enjeux de méthode.

9 novembre – Jacques Frémeaux (Université Paris 4) : « Les opinions européennes face aux guerres coloniales au xixe siècle. »

23 novembre – Gilles Pécout (ENS/EPHE) : « Partir encore pour la Grèce à la fin du xixe siècle : le départ en Méditerranée orientale des nouveaux volontaires philhellènes. »

7 décembre – Claire Fredj (Université Paris-Ouest La Défense) : « Connaître les ‘lointains’ dans le monde médical français : l’impact des guerres du xixe siècle. »

11 janvier – Reine-Claude Grondin (IUFM La Réunion) : « L’écho des guerres coloniales en Limousin au xixe siècle. »

25 janvier – Clément Thibaud (Université de Nantes) : « Campagnes et croisières dans l’Amérique méridionale : les indépendances hispano-américaines contées aux Européens. 1810-1850. »

8 février – Stéphane Audoin-Rouzeau (EHESS) : « 14-18 : une guerre lointaine ? »

22 février – Walter Bruyère-Ostells (IEP Aix-en-Provence) : « L’Or, le Verbe et le Sabre : les comités de soutien aux guerres lointaines (1821-1938). »

14 mars – Manuel Charpy (CNRS) : « Sauvageries urbaines. Exposition, commerce et consommation des objets de guerre dans le Paris du xixe siècle. »

28 mars – Olivier Cosson (revue Mil Neuf Cent) : « Production et réception des nouvelles militaires autour de 1900 (Afrique du Sud, Mandchourie, Balkans). »

11 avril – Farid Ameur (Université Paris 1) : « ‘Comme c’est étrange…’ Regards français sur la guerre civile américaine. 1861-1865. »

9 mai – Luis Teixeira (Université Paris 1) : « La ‘conquête du Sahara’ : le récit des guerres françaises au Sahara par les historiens et les géographes européens (1830-1930). »

23 mai – Conclusions. Perspectives pour l’année suivante.

(Musée d’artillerie, Paris, milieu des années 1850).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.