Mardi 10 avril – « Révolution, religion et laïcité », avec Leyla Dakhli et Jacqueline Lalouette

Prochaine séance de l’Université Populaire « Le mardi des révolutions »

 

Mardi 10 avril 2018, 18h30-20h30, Mairie du 18e, salle des Mariages

Révolution, religion et laïcité

Avec Leyla Dakhli et Jacqueline Lalouette. Séance animée par Jean-Claude Caron

A travers les cas de la France du XIXe siècle et de la Tunisie depuis le « printemps arabe », on interrogera la relation entre révolution et religion : s’agit-il d’un simple rapport de forces ou peut-on déceler un jeu d’influences réciproques ? La dimension religieuse de la révolution surgit dans le temps court, mais invite aussi à une réflexion de plus longue durée sur la place de la religion dans la société postrévolutionnaire. Quant à la question de la laïcité, elle permettra d’interroger les deux espaces et les deux époques abordés à travers la notion d’exception.

Leyla Dakhli est docteure et agrégée en histoire, spécialiste de l’histoire intellectuelle et sociale du monde arabe contemporain. Elle est actuellement chargée de recherches au CNRS, affectée au Centre Marc Bloch de Berlin. Elle a notamment publié : Une Génération d’intellectuels arabes. Syrie-Liban 1908-1940 (Karthala, 2009) ; Histoire du Proche-Orient contemporain (La Découverte, 2015) ; Etudier en liberté les mondes méditerranéens (avec V. Lemire, Publications de la Sorbonne, 2016) ; Le Moyen-Orient fin 19ème-20ème siècle  (Le Seuil, 2016).

Jacqueline Lalouette est professeur émérite à l’Université de Lille 3, membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, spécialiste d’histoire politique, religieuse et culturelle contemporaine. Elle est l’auteur de La Libre pensée en France, 1848-1940 (Albin Michel, 1997), La République anticléricale (Le Seuil, 2002), La Séparation des Eglises et de l’Etat (Seuil, 2005), L’Etat et les cultes. 1789-1905-2005 (La Découverte, 2005), et de nombreux travaux sur l’anticléricalisme et le rire.