La chose commune

CRÉATION / OPÉRA JAZZ
D’EMMANUEL BEX ET DAVID LESCOT

La Halle aux Grains à Blois, mardi 28 mars, 20h30

capture-decran-2017-01-05-a-22-50-40

Jazz révolutionnaire

Le 18 mars 1871, alors que le Second Empire s’est écroulé dans la défaite contre la Prusse, le peuple de Paris se soulève et – ainsi parla Jules Vallès – « [prend] les armes contre un monde mal fait et [forme], sous le drapeau de la Commune, la grande fédération des douleurs ». L’expérience politique durera deux mois et s’achèvera dans le sang d’une cruelle répression. Le vent de cette épopée utopique souffle encore. Pour raconter cette histoire sans en perdre la force, pour en vivre et faire vivre la puissance, le dramaturge David Lescot et le musicien Emmanuel Bex ont imaginé un opéra-jazz. Car le jazz et la Commune de Paris partagent finalement beaucoup : le goût de la liberté, de la mise en commun, la pratique de la tentative, l’improvisation. Entourés de la chanteuse Élise Caron, du rappeur Mike Ladd, de la saxophoniste Géraldine Laurent, du batteur Simon Goubert, sans décor ni costume, ils ravivent le feu et font parler la poudre.

De formation classique, le pianiste et organiste Emmanuel Bex est venu au jazz à la suite d’une rencontre, en 1977, avec Bernard Lubat. Il n’a depuis cessé de multiplier les expériences, du Bex’tet au Requiem en couleurs, pour trio de jazz et 120 choristes. David Lescot est auteur, metteur en scène et musicien. Son écriture et son travail scénique mêlent au théâtre des formes non-dramatiques (musique, danse ou matière documentaire). Parmi ses très nombreux projets : L’Européenne, Grand prix de littérature dramatique en 2008, La Commission centrale de l’enfance, Molière de la révélation théâtrale en 2009 et Le Système de Ponzi ; tous trois ont été accueillis à la Halle aux grains.

Site du spectacle


Vous aimerez aussi...