L’ouvrière et l’éditeur (1807-1897)

L’aiguille et la plume – Jules Gay, Désirée Véret, 1807-1897 par Thomas Bouchet
Présentation par l’éditeur
Elle était femme d’aiguille, il était homme de plume. L’ouvrière de l’aiguille Désirée Véret et l’éditeur Jules Gay ont formé un couple pendant un demi-siècle. Les longues existences de ces socialistes invitent à se demander, à hauteur d’expériences souvent fragmentaires, ce que pouvait signifier vivre, vivre à deux, vivre en société, être animé·e par la soif de changer la vie durant le bouillonnant XIXe siècle. Leurs parcours engagés résonnent avec certains des plus âpres combats de l’époque, sur plusieurs fronts, dans leurs milieux respectifs et au-delà: socialismes en tout genre, féminisme, éducation des enfants, liberté de la presse, anticléricalisme, pacifisme, internationalisme.
Plutôt qu’une trame en ligne droite, l’historien Thomas Bouchet propose ici un dispositif en ” morceaux ” et tisse ensemble son récit, les voix de Désirée et de Jules, d’autres voix qui se font entendre à leur propos.
Pour en savoir plus



Citer ce billet
editeur (2024, 25 avril). L’ouvrière et l’éditeur (1807-1897). Actualité du XIXe siècle. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w9z5

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search