Iconoclasme et révolutions, de 1789 à nos jours

 

Emmanuel Fureix (dir.), Iconoclasme et révolutions, de 1789 à nos jours, Champ Vallon, octobre 2014. ISBN 2.87673.983.3, 26 euros E. Fureix (dir.) Iconoclasme et révolutions

 

Les révolutions s’accompagnent souvent de gestes iconoclastes, plus ou moins spectaculaires : statues déboulonnées, portraits lacérés, emblèmes religieux profanés, etc. Ces violences contre des images ou des signes visuels peuvent viser un souverain détesté, un ordre social devenu intolérable, et/ou une religion contestée.

Les iconoclastes s’attaquent, à travers des images, aux référents auxquels elles renvoient, aux croyances qui s’y attachent, mais aussi aux communautés outragées par ces gestes. Ils attribuent un pouvoir démesuré aux images, dans une temporalité où de multiples possibles sont ouverts. L’iconoclasme en révolution, qu’il soit révolutionnaire ou contre-révolutionnaire, ne se réduit pas à un vandalisme aveugle. Il s’inscrit dans un rapport singulier au temps et à l’espace, au pouvoir et à la souveraineté, au sacré et au profane.

L’ouvrage interroge toutes ces dimensions, depuis la Révolution française jusqu’aux récents « printemps arabes ». En saisissant les gestes iconoclastes en situation, les auteurs, historiens, historiens de l’art, anthropologues, s’attachent à en restituer les sens perdus.

 

SOMMAIRE : http://www.champ-vallon.com/Pages/Pagesepoques/FureixDir2a.html

 

4ECOUVERTURE


Vous aimerez aussi...