Tous les articles par editeur

Degas et le nu | Musée d’Orsay

Degas et le nu

du 13 mars au 1er juillet

Musée d’Orsay

Dossier de presse : 

Première grande exposition monographique consacrée à Edgar Degas (1834-1917) à Paris depuis la rétrospective de 1988 au Grand Palais, Degas et le nu participe de l’ambition du musée d’Orsay de donner à voir l’avancée des connaissances sur les grands maîtres de la deuxième moitié du XIXe siècle, après les hommages à Claude Monet (1840-1926) et Edouard Manet (1832-1883).

Cette exposition explore l’évolution de Degas dans la pratique du nu, de l’approche académique et historique de ses débuts à l’inscription du corps dans la modernité au cours de sa longue carrière. Occupant avec les danseuses et les chevaux une place prédominante dans l’oeuvre de l’artiste, les nus sont présentés à travers toutes les techniques pratiquées par Degas, la peinture, la sculpture, le dessin, l’estampe et surtout le pastel qu’il porte à son plus haut degré d’achèvement.

Organisée avec le Museum of Fine Arts, Boston, l’exposition bénéficie du très riche fonds d’oeuvres graphiques du musée d’Orsay, rarement montré pour des raisons de conservation, auxquels s’adjoignent des prêts exceptionnels des plus grandes collections, comme celles du Philadelphia Museum of Art, de l’Art Institute de Chicago ou du Metropolitan Museum of Art de New York.

Pour quoi faire la révolution | Essais

Présentation de l’éditeur :

Alors que son legs est de plus en plus méconnu ou délibérément ignoré, la Révolution française n’est pourtant pas morte. De Tunis au Caire, de Tripoli à Sana’a, la révolution fait son retour dans l’histoire mondiale. Face au débat public que ces événements ont inspiré, les historiens ne peuvent se contenter d’une position de commentateurs. Les analogies paresseuses et anachroniques entre révolution et totalitarisme ne convainquent aujourd’hui plus personne.

Les temps ont changé et ils invitent à interroger ce phénomène historique qui, à intervalles réguliers, vient rompre le cours du temps pour renverser les puissants et inventer des régimes censés être plus justes pour le plus grand nombre. Il s’agit de regarder la révolution bien en face, avec ce qu’elle charrie de méprises et d’occasions manquées, pour lui redonner sa dimension de laboratoire du politique.

L’ouvrage est le fruit d’une entreprise collective menée au sein de l’Institut d’Histoire de la Révolution française (Paris I-Sorbonne) dont tous les auteurs sont membres. Depuis sa création en 1937, l’IHRF est en France la seule institution de recherche exclusivement consacrée à l’histoire de la Révolution. Il est aujourd’hui dirigé par Pierre Serna, dans la continuité du travail successivement mené autour d’Alphonse Aulard, Georges Lefebvre, Albert Soboul, Michel Vovelle, Catherine Duprat et Jean-Clément Martin.

 

Jean-Luc Chappey, Bernard Gainot, Guillaume Mazeau, Frédéric Régent et Pierre Serna, Pour quoi faire la révolution, Agone, 2012.

Les récits peints, l’autre histoire. Ex-voto mexicains (XVIIe-XXe siècles) | Centre culturel mexicain

Les récits peints, l’autre histoire. Ex-voto mexicains

jusqu’au 6 avril 2012

[Bientôt une présentation détaillée, imagée et légendée de l’exposition grâce au concours de Elin Luque du Centro de Cultura Casa Lamm]

Dossier de presse :

Présentée en partenariat avec le Centro de Cultura Casa Lamm, cette merveilleuse exposition réunit les différentes thématiques relatées plastiquement sur les ex-voto : la vie quotidienne, l’Indépendance, les récits d’interventions, la Révolution, sans oublier les thèmes contemporains. Dans la préface au catalogue de l’exposition, le regretté écrivain Carlos Monsiváis précise le contexte historique des pratiques votives : « Au XIXe siècle, alors que s’intensifie la facture de retables, le terme « miracle » est couramment utilisé, le pays est isolé, la différence entre foi et superstition, si elle existe, est minime, l’insalubrité règne et personne ne discute sérieusement la présence de l’inexplicable, une dépendance évidente au sacré ».

Ex-voto dédié à María Santísima del Rosario (Anonyme), 1877. Photographie © Marco Pacheco.

http://mexiqueculture.org/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

histoire du XIXe siècle – histoire du 19e siècle – actualité histoire du XIXe siècle – actualité histoire du 19e siècle – actualité 19 – histoire 19 – historiographie