Iconoclasme et révolutions, XVIIIe-XXIe siècles | Petit Palais, 13 et 14 décembre

6 décembre 2012
Par

Iconoclasme et révolutions, XVIIIe-XXIe siècles

Auditorium du Petit-palais

13 et 14 décembre 2012

Colloque organisé par Emmanuel Fureix, maître de conférences en histoire contemporaine, membre du CRHEC et de l'Institut Universitaire de France.

Présentation
Statues déboulonnées, portraits déchirés ou brûlés, emblèmes grattés ou barbouillés : ces gestes iconoclastes semblent indissociables des processus révolutionnaires, des révolutions atlantiques du XVIIIe siècle aux révolutions arabes contemporaines. Que se joue-t-il derrière ces gestes apparemment dérisoires, souvent ravalés à du « vandalisme » ? Comment penser, à partir de l’iconoclasme, une histoire des relations entre des sujets et des signes de pouvoir (politique, religieux, social) ? Tel sera l’objet de ce colloque international et pluridisciplinaire, qui réunira au Petit Palais historiens, historiens de l’art, anthropologues, spécialistes d’aires culturelles et de périodes différentes, de la France à l’Afghanistan, de la Chine à l’Amérique latine, de la Russie à l’Espagne…
La réflexion portera notamment sur les « pouvoirs de l’image » et du signe, sur le rapport au visible et au sensible en situation révolutionnaire et sur la puissance de transformation du social attribuée aux gestes iconoclastes. Les formes prises par cette violence symbolique, ses cibles privilégiées, ses acteurs individuels et collectifs, sa liesse ou ses silences, ses liens avec la violence physique, ses seuils de tolérance et ses compromis (entre conservation et destruction) seront interrogés.Le colloque permettra d’éclairer les intentions des iconoclastes en révolution, explicitées ou non par eux : effacer une mémoire devenue intolérable, expurger une croyance, exprimer une opinion à la face de tous, s’approprier une souveraineté devenue disponible – sans que ces interprétations soient exclusives l’une de l’autre. Ces intentions seront rapportées à la réception et aux effets – tels qu’on peut les mesurer – des gestes de destruction.Toutes ces questions seront envisagées en situation, dans des contextes et des espaces singuliers, où les cultures visuelles, les formes d’expression politique, le rapport au sacré varient profondément.

> télécharger le programme complet [PDF - 1 Mo]

Comité d’organisation
Emmanuel Fureix, Claire Barillé

Comité scientifique international
Sylvie Aprile, Florence Bourillon, Catherine Brice, Pierre Centlivres, Olivier Christin, Annie Duprat, Emmanuel Fureix, Dario Gamboni, Lynn Hunt, Dominique Poulot, Rolf Reichardt, Pierre Serna, Timothy Tackett, Bertrand Tillier

LIEU :

Auditorium du Petit-palais
Avenue Winston Churchill
75008 Paris


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : colloques | appels à contributions

Les commentaires sont fermés.