Colloque « Les acteurs européens du printemps des peuples », mai 2018

Nous avons le plaisir de diffuser l’appel à communications du

Colloque international
Les acteurs européens du printemps des peuples
(Paris- mai 2018)

Après le colloque du cent cinquantième anniversaire de 1848 organisé par la Société de 1848 et des révolutions du XIXe siècle qui a marqué un important jalon historiographique, il a paru important, vingt ans plus tard, de porter un nouveau regard sur cet événement majeur du XIXe s.  :
–       en répondant d’abord au souhait maintes fois formulé par Maurice Agulhon d’en mieux connaître les acteurs, au moment précis où le Dictionnaire des dirigeants français de 1848 du Centre d’histoire du XIXe s. de Paris-Sorbonne et de Paris-Panthéon-Sorbonne publié sous son patronage constitue une nouvelle étape qui permet d’aller plus loin.
–       en élargissant ensuite la focale pour s’intéresser cette fois à l’ensemble du printemps des peuples.
Le Centre d’histoire du XIXe siècle, le LabEx EHNE (Écrire une histoire nouvelle de l’Europe), la Société de 1848 et des révolutions du XIXe siècle, le Comité d’histoire parlementaire et politique et le Centre interuniversitaire d’histoire culturelle de Padoue se sont associés pour organiser cet événement, parrainé par le Conseil d’État qui se déroulera à Paris, en mai 2018, et dont la question centrale sera : Qu’est-ce qu’être un acteur du printemps des peuples 1848 ? On pourra s’appuyer notamment ici sur la notion de protagoniste telle que définie par Haïm Burstin à propos de la Révolution française de 1789, tout en étant extrêmement attentif aux effets de positions dans l’espace géographique, linguistique et social.
Dans ce but, un appel international à contributions est lancé sur les huit thématiques qui suivent. Que l’approche soit spécifiquement historique ou pluri/interdisciplinaire, qu’elle utilise ou non la méthode prosopographique en totalité ou pour partie, les communications porteront sur un ou des groupes d’acteurs, non sur des individualités La circulation des acteurs, mais aussi celle des idées, sera prise en compte. La dimension coloniale sera prise en compte.

1-    Les nouveaux gouvernants et leurs entourages (ministres, cabinets, élites dirigeantes nationales,…)
2-    Les parlementaires (candidats, sociographie des élus y compris dans une dimension comparative diachronique et/ou synchronique, travail en bureau, en comité et en séance,…)
3-    Les acteurs à l’interface entre le national et le local (élus provinciaux, départementaux, municipaux, acteurs des périphéries, des zones enclavées d’une part ; de l’autre relais des autorités centrales, préfets, commissaires et sous-commissaires du gouvernement, magistrats, militaires à responsabilité territoriale, recteurs, enseignants,…
4-    Les passeurs de frontières : révolutionnaires, utopistes et proscrits (expériences de l’étranger, circulation des modèles, retours d’exil à l’occasion des révolutions, nouveaux exils, mouvements transnationaux de fraternité,…)
5-    Insurgés et forces de l’ordre : profils, modes d’action, représentations
6-    Les acteurs sociaux et genrés, les groupes de pression et leurs porte-parole, les mobilités induites (patrons, ouvriers, femmes, clubistes, colons, hommes et femmes d’œuvres,…)
7-    Médiateurs spirituels et culturels (gloires nationales et locales, prêtres de tout rang, francs-maçons, écrivains, publicistes, ingénieurs, agronomes,…)
8-    Les acteurs de 48 après 48 (parcours, image,…)

Une table ronde conclusive proposera de dresser les profils-types d’acteurs européens du printemps des peuples et s’efforcera de répondre à la question centrale du colloque.

Les propositions résumées en une page doivent être adressées à l’adresse électronique suivante crhxixe@univ-paris1.fr d’ici au 15 septembre 2017.
Les langues de communication seront le français et l’anglais.

Comité scientifique

Eric Anceau (Paris-Sorbonne), Sylvie Aprile (Paris-Nanterre), Fabrice Bensimon (Paris-Sorbonne), Francesco Bonini (Rome Lumsa), Jacques-Olivier Boudon (Paris-Sorbonne), Philippe Boutry (Paris-Panthéon-Sorbonne), Matthieu Bréjon de Lavergnée (Paris-Sorbonne), Jean-Claude Caron (Blaise-Pascal Clermont-Ferrand), Delphine Diaz (Reims Champagne-Ardenne), Emmanuel Fureix (Paris-Est Créteil), Jean Garrigues (Orléans), Louis Hincker (Valenciennes), Arnaud Houte (Paris-Sorbonne), Raymond Huard (Paul-Valéry Montpellier III), Dominique Kalifa (Paris-Panthéon-Sorbonne), Axel Korner (UCL), Jacqueline Lalouette (Paris 13), Jean-Noël Luc (Paris-Sorbonne), Peter Mc Phee (Melbourne), John Merriman (Yale), Silvia Marton (Bucarest), Sylvain Milbach (Savoie Mont-Blanc), Natalie Petiteau (Avignon), Vincent Robert (Paris-Panthéon-Sorbonne), Carlotta Sorba (Padoue), Jonathan Sperber (Missouri)

Comité d’organisation

Eric Anceau (Paris-Sorbonne), Matthieu Bréjon de Lavergnée (Paris-Sorbonne), Pierre-Marie Delpu (Paris-Panthéon-Sorbonne), Delphine Diaz (Reims Champagne-Ardenne), Louis Hincker (Valenciennes), Arnaud Houte (Paris-Sorbonne), Vincent Robert (Paris-Panthéon-Sorbonne)